Désintoxication

Le nettoyage interne dans différentes cultures

La propreté des organes a toujours été considérée comme essentielle dans les cultures qui avaient attribué de l’importance à la santé. C’est dans les pays où la méditation et la culture de l’exercice physique sont prévalents qu’on a utilisé les substances phytoactives d’une manière sophistiquée afin de procéder à des pratiques de conservations durant des millénaires comme en Inde, en Égypte et en Grèce.

Le système plus ancien de thérapie médicinale, l’Ayurveda, possède une méthode complète pour la purification interne, le nettoyage intestinal, la purification de l’organisme. La cure pour supprimer les troubles métaboliques consistaient en plusieurs éléments, tel que le régime alimentaire, le massage, la purgation, l’émétique, le lavage intestinal et la sudation. Ces effets étaient obtenus grâce à une variété de plantes médicinales. Le lavement intestinal thérapeutique de la cure intitulé Panchakarma a non seulement pour but de supprimer les symptômes liés à la digestion mais il était appliqué aussi comme la thérapie complémentaire régulière des maladies graves. Par exemple – d’après l’Ayurveda – la production exagérée de mucosité, provoquant les processus inflammatoires, peut être supprimée par une cure d’émétique.

Dans l’Egypte ancienne, un lavement intestinal était appliqué dans le cas où la fièvre ou une production extrême de mucosité avait « dominé sur le corps » (dont la dernière est un symptôme typique de l’intoxication de l’organisme).

Dans la Grèce antique, pareillement à l’Ayurveda, l’hygiène des humeurs a été considérée essentielle. On pratiquait une saignée pour purifier le sang, on effectuait cure de purgation par des herbes pour un nettoyage intestinal, mais le lavement intestinal jouait également un rôle primordial dans les processus de désintoxication.

Les méthodes de la désintoxication

Comme nous l’avons constaté, les différentes cultures ont connu de nombreuses étapes du processus de purification de l’organisme des déchets non désirés. L’accélération du métabolisme (purgation), le jeûne, l’émétique, le lavage intestinal pour nettoyer le côlon, les massages stimulant le fonctionnement des organes internes responsables du détox, les cures thermales, les bains de pied, la sudation (sauna, hammam), le nettoyage intestinal par l’utilisation de plantes médicinales, font encore tous partie du répertoire moderne.

Le jeûne faisant partie de la pratique religieuse

La pratique du jeûne c’est-à-dire l’l’abstinence de certains groupes d’aliments ou d’aliments solides remonte à des temps immémoriaux. Le jeune est lié à la nature humaine. Si nous observons le règne animal, quand une bête souffre d’un trouble physique, il cesse de se nourrir instinctivement pendant même plusieurs jours, en contribuant à un nettoyage intestinale spontané ce qui favorise la régénération de son organisme.

Dans le monde humain, le jeûne a principalement deux objectifs : l’un est de purifier et de soulager le système digestif (et donc le corps entier), l’autre est d’atteindre un niveau spirituel plus élevé par les privations.

Il existe plusieurs formes de jeûne. D’une part, lorsque certains aliments sont éliminés de notre régime alimentaire (sous forme de cure ou de façon permanente), d’autre part, lorsque la consommation des aliments solides est interrompue graduellement, pendant 1 à 3 jours ou davantage (mais toujours sur un nombre impair de jours) et que l’on réintègre ces aliments dans son régime l’un après l’autre.

Hors du jeûne thérapeutique faisant partie des traitements de la médecine populaire ancienne, les carêmes spirituels, ayant lieu précédemment aux fêtes religieuses, ont également un rôle déterminant à jouer pour rendre les croyants plus ouverts aux nourritures spirituelles. Les deux missions du jeûne (amélioration physique et spirituelle) sont bien évidemment rattachées l’une à l’autre. Plus le bien-être du corps est assuré par l’élimination des toxines empêchant le fonctionnement efficace des organes, plus l’homme est ouvert à recevoir la nourriture spirituelle et de l’esprit.

Il existe plusieurs cultures où les cures de jeûne sont liées non seulement aux fêtes religieuses mais aussi aux cycles de la vie de la nature quand les processus de la purification sont soutenus par les forces et les vibrations émises par la nature. Ce sont les périodes du décroissement de la lune, les saisons transitoires comme le printemps et l’automne ainsi que les carêmes de Noël et de Pâques.

Vidéos

Programmes de nettoyage interne et cure de désintoxication

Clean Inside® - action en trois étapes