Quand est-ce qu’il faut se désintoxiquer ?

Quand est-ce qu’il faut se désintoxiquer ?

Les étapes de la désintoxication

Si vous n’avez jamais eu l’expérience sur le terrain de la désintoxication, il est important de démarrer lentement et peu à peu. Prenez soin de ne pas libérer les stocks de toxines d’un seul coup, et envoyer leur contenu dans la circulation sanguine, car en résultat, vous pourriez avoir un ensemble de symptômes graves et très désagréables. Si vous n’avez jamais fait de la désintoxication, il vaut mieux commencer par un programme complet de désintoxication qui est une cure équilibrée avec des résultats prévisibles et avec beaucoup d'expérience et de référence derrière.

Si nous voulions nous purger régulièrement, alors quand est-ce qu’il faut se désintoxiquer? Le nettoyage à grande échelle des tissus, des organes et des cellules devrait être effectué au moins une fois par an, mais il y a des gens qui effectuent les rituels de désintoxication à deux reprises chaque année (au printemps et a l’automne). Une telle cure de désintoxication peut prendre plusieurs semaines, le nettoyage des toxines et la régénération traversent tous les organes touchés (de préférence un par un) : les reins, l'estomac, les intestins, les poumons, le sang, le foie, le bile, les glandes sudoripares, la peau, etc.

Pour maintenir le niveau, nous pouvons effectuer des cures de désintoxication plus légères sur une base trimestrielle, lorsque nous pouvons assurer un peu de repos pour notre organisme, avec la consommation des mélanges de thé, et un apport réduit d’aliments solides pendant quelques jours.

Cependant il est important que nous soutenions notre organisme et nos organes excréteurs quotidiennement, et autant que possible.

Que pouvons-nous faire dans l’intérêt de la désintoxication sur une base quotidienne ?

Que faire si nous ne voulons pas s’occuper constamment de ce que nous mangeons, ou bien de ce que nous ne mangeons pas, de ce qu’il y a dans ce que nous mangeons, et de trouver la source propre de nos aliments ? Quand est-ce qu’il faut se désintoxiquer dans la tête ? Si nous voulons garder notre corps sain, il vaut mieux changer une ou deux choses dans notre régime alimentaire au plus vite, ou bien au plus tôt ...

Le premier et le plus important est la consommation de la bonne quantité de liquide - principalement l'eau propre et fraîche. Dans la dose de liquide journalière on ne doit pas inclure la quantité de boissons sucrées et gazeuses, du lait, du café et d’autres boissons consommées, pour lesquels la digestion prend l’eau de l’organisme (au lieu de l’hydrater).

Le deuxième plus important est l’air libre, ainsi que les exercices. La manque d'oxygène dans les cellules rétrograde les processus de croissance et de reproduction, et la manque d'exercice réduit la circulation sanguine. Les deux phénomènes contribuent grandement à l'accumulation de toxines et vice versa : avec une promenade quelques minutes par jour à l’air libre, et avec une demi-heure d’exercice (qui devrait de préférence nous faire transpirer, ce qui améliore encore l'effet de nettoyage), nous pouvons mettre un appui efficace sur les procédures naturelles de désintoxication de notre organisme.

Et la prochaine, aussi très importante, est d'essayer de manger plus d'aliments crus, et consommer moins d’aliments transformés, dans le même temps. Les aliments crus sont pleins de vitamines, de minéraux et de toutes sortes de bonnes choses, dont nous avons besoin, et ils contiennent des enzymes nécessaires pour leur propre digestion et nous fournissent des antioxydants. Leur teneur en fibres nous aide continuellement de garder nos intestins propres.

Les aliments transformés sont des aliments qui ont subi un procédé chimique avant de se retrouver sur notre table, avec leur structure significativement changée. Ceux-ci comprennent, par exemple, les aliments raffinés (sucre, sel, huile de cuisson), qui sont traités par différents produits chimiques, et beaucoup d’autres produits, préparés de sous-produits sans valeur nutritive, destinés tout simplement à la transformation de la texture, et améliorer le goût. Il y a deux grands problèmes avec les aliments transformés : d’une part, ils contiennent des produits chimiques que notre corps n’a pas besoin du tout (les toxines, en fait), et d'autre part, les vitamines et les enzymes sont détruites pendant le processus de production, pour finalement obtenir une nourriture morte, sans valeur. Ne croyons pas à nos yeux, à la présentation qui nous semble si délicieuse ! Efforçons-nous de consommer des aliments provenant d’une source non polluée et avec des ingrédients simples et naturels, sinon nous devons faire encore plus d’attention à effectuer les cures de désintoxications régulièrement.

Lorsqu'il y a un problème

On peut faire une cure de désintoxication, du jeûne, et une régime alimentaire occasionnellement aussi, lorsque les symptômes désagréables ou effrayantes se produisent ou quand on est diagnostiqué avec une maladie grave. Dans ce cas, quelle que soit la nature de la maladie, nous devons réfléchir sur la façon d'alléger le fardeau qui pèse sur notre organisme, néanmoins, il ne faut jamais se précipiter, et ne jamais aller à l'extrême! Pour un organisme chargé par une maladie, une cure de nettoyage lourde peut être exagérée, il vaut mieux rester très prudent! En cas de maladie, un spécialiste peut vous conseiller sur le moment et la méthode de la désintoxication.

Au cas où nos symptômes sont liées à la digestion - souvent il y a des rapports auxquels nous ne penserions même pas - le jeûne ou une cure de désintoxication peut faire des miracles (comme par exemple un régime sans gluten dans le cas d’une stérilité apparente).

Vidéos

Programmes de nettoyage interne et cure de désintoxication

Clean Inside® - action en trois étapes